envoyerimprimer

Fatao (Mali)

Le Mali ou en forme longue la République du Mali, est un pays d’Afrique de l’Ouest, frontalier de la Mauritanie et de l'Algérie au Nord, du Niger à l'Est, du Burkina-Faso et de la Côte d’Ivoire au Sud, de la Guinée au Sud-Ouest et du Sénégal à l'Ouest.

Classe d'école à Fatao
Classe d'école à Fatao © Mairie de Tremblay-en-France

Présentation de Fatao

La Commune Urbaine de Fatao est dans la région de Kayes. Elle comprend 3 quartiers : Diabira ; Mounta Soninké ; Fatao et ses trois hameaux Gourdy, Boulé et Kaïmpo. Comprend près de 7 500 habitants. Située au cœur du Kaarta, la commune Urbaine de Fatao a un climat de type sahélien avec une alternance de 2 saisons : une saison pluvieuse et une saison sèche.

Le fondateur du village de Fatao, nommé Yari Gary, est un chasseur légendaire qui mesurait environ 2,54 m dont la tombe se trouve au sud-est de la colline de Fatao (lieu de culte où l’on fait des sacrifices). Au cours de ses randonnées, il rencontra Bemba Niakate et Sayiné Dabo avec qui, il noua des pactes, la chefferie du village est confiée aux Niakate, la gestion des terres aux Dabo et les prises des décisions aux Gary. Le nom Fatao signifie en Soninké “entente” (consensus).

La population essentiellement composée de Sarakolé, elle connaît une forte migration vers l’Europe ; les USA et l’Afrique Centrale. La population migrante est d’un apport considérable dans la réalisation des infrastructures de la commune et la satisfaction des besoins quotidiens.

Historique de la coopération

  • 2009 : Coopération santé réalisé en lien avec la municipalité de Villepinte (don d’une ambulance, rapprochement entre le personnel de santé des différents territoires).
  • Août 2010 : Des migrants de Fatao échangent avec les jeunes Tremblaysiens des chantiers citoyens sur la ville. Rencontre-débat organisée par le BIJ (Bureau d’information jeunesse). Les Fataounkés ont témoigné de leur parcours du Mali (Fatao) à la France, et sur leur engagement associatif dans le domaine de la solidarité internationale.
  • Mai 2011 : La ville de Tremblay-en-France donne son accord pour la signature d’une convention de coopération décentralisée avec Fatao. Présence du maire de Fatao sur la commune et rencontre avec des élus tremblaysiens.

Perspectives de coopérations

Des actions de coopérations liées à la sécurité alimentaire et au développement économique : projets d’aménagement d’un étang piscicole et de réhabilitation du barrage de Fatao. Créé en 1998, ce barrage a permis l’intensification de la tabaculture, riziculture, du maraîchage et de l’arboriculture. Ces bénéfices sont aujourd’hui limités par sa détérioration (présence de fissures à reboucher, bas-fond ensablé et envahi par des mauvaises herbes).

L’AMSCID

Afin de mener à bien la coopération de la ville avec le Mali, un partenariat a été engagé avec une ONG malienne basée à Bamako : l’AMSCID (Association malienne de Solidarité et de Coopération pour le Développement). Cette ONG assure l’accompagnement et le suivi de nombreuses collectivités et ONG françaises au Mali. L’AMSCID est un partenaire clé pour la ville qui peut compter sur son service pour l’accompagner localement dans la réalisation de ses projets.