Accueil / Ville monde / Histoire / Les maires de 1790 à nos jours

envoyerimprimer

Les maires de 1790 à nos jours

Du 25 juillet 1790 à avril 1809

  • 25 juillet 1790 : Jean Cousin, maître charcutier à Paris, est élu premier maire de Tremblay.
  • 13 novembre 1791 : Jean Côme Merland, officier de santé, est élu maire de Tremblay.
  • 9 décembre 1792 : Claude Granchère, marchand épicier, est élu maire de Tremblay. Il démissionne quelques jours plus tard pour cause de maladie.
  • 27 janvier 1793 : Jean-Jacques Poulet, cultivateur, est élu maire de Tremblay.
  • La Constitution du 5 Fructidor an III (22 août 1795) instaure dans les communes de moins de 5 000 habitants un agent municipal, en lieu et place du maire. François Prévost, propriétaire, devient agent municipal de Tremblay.
  • 1802 : François Prévost est maire de Tremblay.

D'avril 1809 au 17 mai 1908

  • Avril 1809 : Antoine Victor Benoist-Desmars, filleul du père du chimiste Antoine Lavoisier, devient maire de Tremblay.
  • 30 septembre 1812 : Jean Ambroise Boyer, écuyer et maître des comptes, devient maire de Tremblay.
  • 29 août 1815 : François Prévost redevient maire de Tremblay.
  • 23 juin 1816 : Mathieu Olivier Samuel Bernard, comte de Coubert et ancien capitaine des Dragons, est nommé maire de Tremblay.
  • 17 novembre 1816 : François Leclerc, cultivateur, devient maire de Tremblay.
  • 12 août 1821 : Mathieu Olivier Samuel Bernard est de nouveau nommé maire de Tremblay.
  • 14 novembre 1830 : Alexandre Joachim Maheu, cultivateur, est nommé maire de Tremblay.
  • 24 octobre 1831 : Charles François Soupplet, cultivateur, est nommé maire de Tremblay.
  • 23 février 1844 : Claude Louis Henri Buffault, propriétaire, devient maire de Tremblay.
  • 4 novembre 1852 : Mathieu Olivier Samuel Bernard redevient maire de Tremblay.
  • 1er avril 1861 : Joseph Gustave Merland, rentier, devient maire de Tremblay.
  • 7 janvier 1875 : Louis Eschard, cultivateur, est nommé puis élu maire de Tremblay. Il est réélu à huit reprises et assume ses fonctions durant 33 ans, ce qui constitue le record de longévité d’un maire à la tête de Tremblay.

Du 17 mai 1908 au 4 octobre 1939

  • 17 mai 1908 : Georges Pelletier, cultivateur, est élu maire de Tremblay.
  • 1913 : Georges Pelletier est réélu maire de Tremblay mais refuse le mandat.
  • 27 avril 1913 : Louis Vaché, cultivateur, est élu maire de Tremblay.
  • 1914 : Alphonse Rihouey, conseiller municipal, remplace Louis Vaché, alors mobilisé pour la guerre.
  • 1919 : Louis Vaché est réélu maire de Tremblay mais refuse le mandat. Henri Ruffin, négociant en vins, est élu maire de Tremblay mais refuse également le mandat.
  • 10 décembre 1919 : Paul Mignon, cultivateur, est élu maire de Tremblay.
  • 15 avril 1921 : Georges Pelletier est réélu maire de Tremblay.
  • 1928 : Henri Ruffin est réélu maire de Tremlay mais refuse une nouvelle fois le mandat.
  • 9 décembre 1928 : Maurice Paul Le Guillou, marchand de porcs, est élu maire de Tremblay.
  • 17 mai 1935 : Gilbert Jean Frédéric Berger, menuisier charpentier, est élu maire de Tremblay. Lors de ces élections municipales, une majorité de candidats communistes accède aux postes de conseillers.

Du 4 octobre 1939 à aujourd'hui

  • Par décret du président de la République le 4 octobre 1939, le conseil municipal de Tremblay est suspendu, ainsi qu’une trentaine d’autres en Seine-et-Oise, tous à majorité communiste. Honoré Mauduit Héricourt, instituteur et secrétaire de mairie, est nommé président de la délégation spéciale.
  • 25 avril 1941 : Raymond Joseph Antoine Tétard, cultivateur, est nommé maire de Tremblay par arrêté préfectoral.
  • Septembre 1944 : Gilbert Berger est réinstallé dans ses fonctions de maire de Tremblay. Il est réélu à quatre reprises et assume ses fonctions durant 25 ans (avant et après la guerre).
  • 21 mars 1965 : Georges Prudhomme, ouvrier ajusteur et conseiller général, est élu maire de Tremblay. A cette occasion, le conseil municipal confère l’honorariat à Gilbert Berger. Georges Prudhomme est réélu à quatre reprises et assume ses fonctions durant 26 ans.
  • 13 avril 1991 : François Asensi, dessinateur industriel et député depuis 1981, est élu maire de Tremblay. Il est réélu à quatre reprises et assume depuis lors ses fonctions.