Accueil / Ville à vivre / Se dépenser / Football / 10 ans de voyage en ballon

envoyerimprimer
mis en ligne le 5 avril 2012

10 ans de voyage en ballon

La Prestige cup international U11 a 10 ans. L'âge de raison ? Plutôt celui de la passion. Les 28 et 29 avril, le tournoi brillera de l'éclat des crampons qui poussent cette année leurs pointes jusqu'en Asie. Au Parc des sports, le football proposera une nouvelle fois son meilleur visage à travers ses jeunes ambassadeurs réunis par l'amour du ballon et du jeu.

Prestige Cup
24 équipes françaises et étrangères sont attendues pour cette 10ème édition. © Mairie de Tremblay-en-France

C'est certain, ils regarderont l'Euro 2012 et 2016 devant la télé. Et ils seront trop tendres pour disputer le mondial 2018 en Russie. Mais le suivant, au Qatar, sera peut-être à portée des U11 (ex-poussins) les plus prometteurs.

Alors, les 28 et 29 avril 2012, les spectateurs présents dans la tribune du Parc des sports pourront peut-être dire qu'ils ont vu à l’œuvre les Zidane ou les Messi de 2022. Combien d'espoirs du football français et international galoperont sur la pelouse de la dixième Prestige cup international - challenge Jean-Marc- Guirbal ? Personne ne le sait, à commencer par leurs éducateurs et les joueurs eux-mêmes.

Mais qu'importe, on n'est pas au tournoi de Montaigu et le jeu, au rendez-vous de Tremblay, pèse cent fois plus que l'enjeu. C'est dans les gènes de cette manifestation créée en 2003 et qui doit son nom à un ancien président du Tremblay FC, décédé en 2000.

Trois continents sur les terrains tremblaysiens

Cette manifestation au relief régional lors de sa première édition, national dès la suivante avec la venue des premiers clubs pro français, puis international à partir de 2005, n'a pas cessé de grimper vers une orbite qui la stabilise aujourd'hui sur trois continents, sans négliger le terroir francilien.

Nasser Kassa aura été également fier de ce grand écart maîtrisé. Le responsable de l'école de foot du TFC nous a quittés il y a 8 ans. C'est aussi en mémoire de ces deux figures du club tremblaysien que vit et prospère cette Prestige cup, portée par un noyau d'inconditionnels. D’autant plus motivés lorsque les yeux qui brillent sur le terrain sont ceux des plus jeunes.

Dix ans séparent la victoire du Raincy en 2003, de celui qui brandira la coupe dimanche 29 avril sur le coup de 15h30. Le PSG comme en 2011 ? Le Stade Malherbe de Caen version 2005 et 2009 ? À moins que les Belges d'Anderlecht (2006 et 2008) ne reconquièrent leur trophée. Et si l'équipe intercommunale les coiffait tous au poteau ?

Créée dans l'optique de l'évènement, elle additionne des talents licenciés dans des clubs de Tremblay, Sevran et Villepinte. Une bonne occasion de faire reconnaître le tournoi par la communauté d'agglomération.

Prestige cup équipe du TFC.
En plus des deux équipes du TFC, une équipe "Terres de France" participera à cette 10ème édition. © Mairie de Tremblay-en-France

24 clubs pour souffler les 10 bougies

De Tremblay, de Montfermeil ou des Lusitanos, mais aussi du Paris Saint- Germain, de Rotterdam en Hollande ou d'Oujda, au Maroc, 240 apprentis footballeurs de 12 clubs franciliens et nationaux, 12 européens, africains et asiatiques sont attendus au Parc des sports.

En s'y mettant tous, ils devraient souffler sans difficulté les dix bougies d'anniversaire de la manifestation. Mais le meilleur cadeau à offrir aux organisateurs ce sont de beaux matches, de jolis gestes, de la bonne humeur, du fair play, des gradins bien garnis et un soleil au zénith. Ce fut le cas l'année dernière. Pourquoi cela changerait-il ?

Vers de nouvelles amitiés

Et puis, la Prestige cup ne serait pas la même sans la philosophie humaniste qui lui colle aux crampons. La venue des footballeurs libanais du Beyrouth F.A. ancre pour la première fois le tournoi jusqu'en Asie. Elle marque toujours davantage son ouverture vers de nouveaux horizons culturels, féconds de nouvelles amitiés et de solidarités via le foot, vrai passeport sans visa.

Mais au soir du coup de sifflet final de l'édition 2012, la résonance du tournoi trouvera un prolongement à travers l'ouverture, à la rentrée de septembre, d'une académie de football. Cette structure, créée à l'initiative du TFC, rassemblera un échantillon de ses meilleurs éléments garçons et filles, puisés dans chacune des équipes de jeunes. Il leur sera proposé une préformation et une formation renforcée en matière de football. Et si les Zidane et Messi de demain sortaient finalement de ces rangs-là ?

Le programme