Accueil / Actualité

envoyerimprimer
mis en ligne le 31 mai 2010

Une aide municipale pour la garde des tout petits

Nombreuses sont les familles qui attendent une place en crèche. Aussi, à la rentrée 2010, la ville aidera financièrement les familles qui recourent aux services d’une assistance maternelle.

Crèche de la Paix

En 2008, près de 63 % des demandes d’accueil en crèche municipale étaient satisfaites. © Mairie de Tremblay-en-France

En 2008, près de 63 % des demandes d’accueil en crèche municipale étaient satisfaites. Chaque année, c’est en moyenne 150 à 200 familles qui attendent une place en crèche. Toutefois, faire garder un petit âgé de 0 à 3 ans par une assistante maternelle agréée indépendante est une solution qui réclame un effort financier important.

La ville a donc décidé de rendre ce type de garde financièrement aussi attractif que la crèche, grâce à la mise en place au dernier trimestre 2010, d’une prestation municipale compensatoire. Celle-ci s’ajoutera aux aides versées par la CAF et par le Conseil général aux parents employant une assistante maternelle, de manière à ce que le coût soit équivalent à celui de la crèche (avec un plafond de 120 euros). Entre 266 et 307 familles sont concernées, ce qui représente 82 à 95 % des Tremblaysiens faisant appel à une professionnelle indépendante.

Pour la ville, c’est un budget annuel de près de 300 000 euros qui est engagé. Au service Petite enfance, on se félicite d’un tel dispositif. En lien avec la prestation municipale compensatoire, le Relais assistante maternelle (RAM) accompagnera parents et assistantes maternelles indépendantes, agréées par la PMI (Protection maternelle et infantile).

À noter que le RAM occupera bientôt une partie des locaux de la Sécurité sociale (rue Léon Tolstoï). Lieu de rencontre hors du domicile évitant la solitude professionnelle, lieu d’information et de formation, les assistantes trouveront ainsi un espace d’échange où mener des activités collectives avec les bambins. Cet espace offrira également aux parents une aide à la recherche d’un accueil pour leur enfant. À Tremblay, ce sont 155 assistantes maternelles agréées qui travaillent de manière indépendante, et accueillent chacune de 2 à 4 enfants.


Retour vers Actualités

Classes de découvertes à Piriac-sur-mer

Nouvelles des classes de découverte de Mesdames Taguia et Adam, école élémentaire Balzac et de Monsi...

Pendant les vacances de printemps, 15 jours de stages et de rencontres dédiés à la culture hip hop, à partir de 8 ans.

Hip hop connection

Stages pour ados et adultes, débats et battles, projection au cinéma Tati… La sixième édition du fes...

Stéphane Espérance

« Déjà de vrais compétiteurs ! »

Ex-joueur du Red Star au milieu des années 70, Stéphane Espérance, spécialiste de l’animation, est a...

D’une manière générale enfants et parents ont été très satisfaits des ateliers proposés par la ville.

Des TAP de qualité mais un emploi du temps à améliorer

La ville qui a mis sur pied des comités de suivi pluridisciplinaires, tire les enseignements de ce n...

Des rythmes trop soutenus

C’est un constat unanimement formulé, la réforme des rythmes scolaires a déboussolé les élèves, en p...

Près de 90% des élèves tremblaysiens ont pris part à des TAP. Certains ateliers se sont trouvés très vite complets.

Une gestion de tous les instants

Comme prévu, la mise en oeuvre des TAP a été accompagnée de lourdes contraintes en termes de logisti...