Accueil / Actualité

envoyerimprimer
mis en ligne le 31 mai 2010

Une aide municipale pour la garde des tout petits

Nombreuses sont les familles qui attendent une place en crèche. Aussi, à la rentrée 2010, la ville aidera financièrement les familles qui recourent aux services d’une assistance maternelle.

Crèche de la Paix

En 2008, près de 63 % des demandes d’accueil en crèche municipale étaient satisfaites. © Mairie de Tremblay-en-France

En 2008, près de 63 % des demandes d’accueil en crèche municipale étaient satisfaites. Chaque année, c’est en moyenne 150 à 200 familles qui attendent une place en crèche. Toutefois, faire garder un petit âgé de 0 à 3 ans par une assistante maternelle agréée indépendante est une solution qui réclame un effort financier important.

La ville a donc décidé de rendre ce type de garde financièrement aussi attractif que la crèche, grâce à la mise en place au dernier trimestre 2010, d’une prestation municipale compensatoire. Celle-ci s’ajoutera aux aides versées par la CAF et par le Conseil général aux parents employant une assistante maternelle, de manière à ce que le coût soit équivalent à celui de la crèche (avec un plafond de 120 euros). Entre 266 et 307 familles sont concernées, ce qui représente 82 à 95 % des Tremblaysiens faisant appel à une professionnelle indépendante.

Pour la ville, c’est un budget annuel de près de 300 000 euros qui est engagé. Au service Petite enfance, on se félicite d’un tel dispositif. En lien avec la prestation municipale compensatoire, le Relais assistante maternelle (RAM) accompagnera parents et assistantes maternelles indépendantes, agréées par la PMI (Protection maternelle et infantile).

À noter que le RAM occupera bientôt une partie des locaux de la Sécurité sociale (rue Léon Tolstoï). Lieu de rencontre hors du domicile évitant la solitude professionnelle, lieu d’information et de formation, les assistantes trouveront ainsi un espace d’échange où mener des activités collectives avec les bambins. Cet espace offrira également aux parents une aide à la recherche d’un accueil pour leur enfant. À Tremblay, ce sont 155 assistantes maternelles agréées qui travaillent de manière indépendante, et accueillent chacune de 2 à 4 enfants.


Retour vers Actualités

Classes de découvertes à Argueil

Nouvelles des classes de découverte de Madame Di Iorio, école élémentaire Eugène Varlin, du 30 mai a...

Classes de découvertes à Mont-Saint-Sulpice

Nouvelles des classes de découverte de Madame Charron, école élémentaire Jean Moulin, du 23 au 27 ma...

Un contrat local de santé renforcé

La ville a signé le 12 mai 2016 un nouveau CLS. Il développe les actions visant à réduire les inégal...

Chalès

Classes de découvertes à Chalès

Nouvelles de la classe de découverte de Monsieur Legendre, école élémentaire Langevin-Rosenberg, du ...

Créole pop

Créole pop

Le Martiniquais E Sy Kennenga et ses musiciens insufflent un vent nouveau aux sons des Antilles. Ils...

L'avenir incertain du parc de la poudrerie

L’avenir de ce véritable poumon vert du nord-est de la Seine-Saint-Denis est menacé. Une mobilisatio...