Accueil / Actualité

envoyerimprimer
mis en ligne le 31 mai 2010

Une aide municipale pour la garde des tout petits

Nombreuses sont les familles qui attendent une place en crèche. Aussi, à la rentrée 2010, la ville aidera financièrement les familles qui recourent aux services d’une assistance maternelle.

Crèche de la Paix

En 2008, près de 63 % des demandes d’accueil en crèche municipale étaient satisfaites. © Mairie de Tremblay-en-France

En 2008, près de 63 % des demandes d’accueil en crèche municipale étaient satisfaites. Chaque année, c’est en moyenne 150 à 200 familles qui attendent une place en crèche. Toutefois, faire garder un petit âgé de 0 à 3 ans par une assistante maternelle agréée indépendante est une solution qui réclame un effort financier important.

La ville a donc décidé de rendre ce type de garde financièrement aussi attractif que la crèche, grâce à la mise en place au dernier trimestre 2010, d’une prestation municipale compensatoire. Celle-ci s’ajoutera aux aides versées par la CAF et par le Conseil général aux parents employant une assistante maternelle, de manière à ce que le coût soit équivalent à celui de la crèche (avec un plafond de 120 euros). Entre 266 et 307 familles sont concernées, ce qui représente 82 à 95 % des Tremblaysiens faisant appel à une professionnelle indépendante.

Pour la ville, c’est un budget annuel de près de 300 000 euros qui est engagé. Au service Petite enfance, on se félicite d’un tel dispositif. En lien avec la prestation municipale compensatoire, le Relais assistante maternelle (RAM) accompagnera parents et assistantes maternelles indépendantes, agréées par la PMI (Protection maternelle et infantile).

À noter que le RAM occupera bientôt une partie des locaux de la Sécurité sociale (rue Léon Tolstoï). Lieu de rencontre hors du domicile évitant la solitude professionnelle, lieu d’information et de formation, les assistantes trouveront ainsi un espace d’échange où mener des activités collectives avec les bambins. Cet espace offrira également aux parents une aide à la recherche d’un accueil pour leur enfant. À Tremblay, ce sont 155 assistantes maternelles agréées qui travaillent de manière indépendante, et accueillent chacune de 2 à 4 enfants.


Retour vers Actualités

Les agents et leur véhicule dédié.

« Conseiller, informer et verbaliser si nécessaire »

Depuis mi-janvier 2017, une brigade de l’environnement traque les incivilités. Objectif : garder une...

Laureline Mercuri, diétécicienne, sensibilise aux enjeux d'un bon équilibre alimentaire.

Des collégiens bien dans leur assiette

En partenariat avec le Pôle municipal de santé, une action de sensibilisation autour de la nutrition...

En janvier, le TAC a accueilli deux rendez-vous des championnats départementaux

Haut les agrès

Le TAC gymnastique entame sa 41e saison avec, à sa tête, un jeune président bien décidé à poursuivre...

Vanessa Khalfa Duval devant la grande salle parisienne.

« Rendre ce que le Handball me donne »

Absent des parquets du championnat du monde, le TFHB a néanmoins placé, en coulisses, quelques-uns d...

Marvin Clech et Dalila Khatir en pleine joute dans "Prémix", présenté cet été à Avignon dans le cadre de la belle Scène Saint-Denis

« Se parler, se comprendre »

Le chorégraphe Herman Diephuis, qui clôt sa résidence artistique au théâtre Louis Aragon, présentera...

Cours de piano

Natacha Venezia, le jazz et la java

Natacha Venezia donne des cours de piano au conservatoire de Tremblay. Mère de quatre enfants, elle ...