Accueil / Actualité

envoyerimprimer
mis en ligne le 05 février 2016

Le TAC bouleverse l'échiquier

Vingt-cinq ans après sa création, le TAC échecs compte désormais parmi les meilleurs clubs français, tant chez les adultes que les chez jeunes. Ces derniers, notamment, ont réussi des performances fracassantes cet hiver.

Le club bénéficie de l'excellent travail de formation de ses six professeurs.

Le club bénéficie de l'excellent travail de formation de ses six professeurs. © Mairie de Tremblay-en-france

Les adultes ne les attendaient pas à pareille fête, mais la jeune garde du TAC échecs a chamboulé l'ordre établi. Avant de s'en aller à Nancy disputer la deuxième phase du Top jeunes au mois de décembre dernier, qui aurait misé sa tour sur un exploit aussi retentissant en Lorraine ?

Les huit Tremblaysiens ont assuré brillamment leur qualification dans la poule haute du championnat au terme d'un parcours quasiment sans faute contre ce qui existe de mieux sur l'échiquier des jeunes talents. Ils avaient face à eux deux montagnes, Cannes septuple champion de France et Mulhouse double champion « seulement ». Avec six victoires et un match nul, le promu francilien a pris la deuxième place de sa poule, mais à égalité de points avec les Provençaux s'il vous plaît.

« Nos jeunes venaient ici pour assurer le maintien en poule basse et ils montent, c'est un beau cadeau en ce début d'année », a commenté Jacques Vernadet, le fondateur et président du club. L'octette magique pourra à nouveau faire sauter la banque et rêvera d'un podium lors de la phase finale qui aura lieu au mois de mai 2016, à Cannes.

Pour préparer cette échéance, Thomas et Daniel les poussins, Wassel et Judicaël les pupilles, les benjamins Anatole et Nabil, les minimes Léopold et Anatole, bosseront dur et rabâcheront leurs coups sous la houlette de Mahfoud Boudiba, leur professeur de renommée nationale. Et comme un bonheur se présente rarement seul au portillon, leurs grands aînés sont, quant à eux, proches d'accéder eux aussi dans la division d'élite du championnat de France.

Le TAC dans l’élite

Voici donc Tremblay en capacité d'aligner assurément une équipe, voire deux la saison prochaine, au plus haut niveau du jeu d'échecs dans l'Hexagone. Une telle performance serait alors phénoménale dans l'histoire du club. Mais quels sont les secrets de cette réussite ? Une génération dorée sur tranche ? Une armée de mercenaires ? Une formation béton ?

Le président reconnaît quelques savants recrutements, attirés comme des papillons de nuit sur une source de lumière par le rayonnement de Tremblay. Mieux vaut faire envie que pitié. Mais le dirigeant préfère souligner l'excellent travail de formation des six professeurs.

Si toutes ces pépites n'ont pas démarré les échecs ici, ils sont au club depuis plusieurs années. L'attractivité du TAC échecs ne se dément pas. C'est la garantie d'y voir s'inscrire de solides éléments prometteurs. Le club surfe sur une dynamique qu'il a lui-même engendré grâce à un patient travail de fond à la salle du foyer Barbusse. Dans les étages inférieurs, ça pousse fort aussi puisque au moins cinq équipes sont montées de division.

Ces dernières saisons, le premier club de Seine-Saint-Denis a vu ses effectifs progresser de 40% pour atteindre en 2015-2016 le chiffre de 150 licenciés dont 90 jeunes, de Yunan 5 ans et demi à Claude, 85 printemps. Avec une courbe des âges aussi elliptique, c'est peu de dire qu'il a le vent en poupe et tout l'avenir devant lui. Alors, pas question de s'endormir sur l'échiquier. Qui s'y hasarderait ?

Auteur : Frédéric Lombard

Retour vers Actualités

Classes de découvertes à Mont-Saint-Sulpice

Nouvelles des classes de découverte de Madame Charron, école élémentaire Jean Moulin, du 23 au 27 ma...

Un contrat local de santé renforcé

La ville a signé le 12 mai 2016 un nouveau CLS. Il développe les actions visant à réduire les inégal...

Chalès

Classes de découvertes à Chalès

Nouvelles de la classe de découverte de Monsieur Legendre, école élémentaire Langevin-Rosenberg, du ...

Créole pop

Créole pop

Le Martiniquais E Sy Kennenga et ses musiciens insufflent un vent nouveau aux sons des Antilles. Ils...

L'avenir incertain du parc de la poudrerie

L’avenir de ce véritable poumon vert du nord-est de la Seine-Saint-Denis est menacé. Une mobilisatio...

Rencontre au gymnase Marcel-Cerdan

De nouveaux projets pour le Vert-galant

Pour dessiner l’avenir du quartier, la municipalité a convié ses habitants à une rencontre le 5 avri...