Accueil / Actualité

mis en ligne le 06 février 2012

« Il faut accepter de perdre »

De retour des championnats d’Europe avec l’équipe de France, Arnaud Bingo nous livre ses impressions.

Arnaud Bingo, lors du match France-Norvège au POPB, le 12 janvier 2012.

Arnaud Bingo, lors du match France-Norvège au POPB, le 12 janvier 2012. © Antoine Bréard

Êtes-vous déçu du résultat ?
Arnaud Bingo : Oui. On y allait pour remporter le titre et nous sommes revenus sans rien. C’est un peu dur à encaisser, mais c’est comme ça. C’est le sport, cela fait partie du jeu. Il faut accepter de perdre.

Personnellement, votre prestation était plutôt bonne.
AB : On m’a fait confiance et donné un peu de crédit. J’espère que je les ai bien utilisés. Je suis assez satisfait de ce que j’ai pu produire. Mais, collectivement on avait un jeu qui n’était pas encore au point et on avait tous un peu de mal à se trouver. Puis, c’est compliqué de tirer son épingle du jeu quand l’équipe perd.

Est-ce que l’échéance des Jeux Olympiques était dans les têtes ?
AB : Pendant la compétition, je ne pensais pas spécialement aux JO. J’étais plus concentré sur le boulot qu’il y avait à faire. Forcément à la fin tu te dis, est-ce que j’ai bien répondu aux attentes, notamment par rapport aux échéances à venir. J’espère que j’ai gagné quelques points. Après le plus gros reste à venir avec la préparation qui va arriver au mois de juin. On verra bien.

L’environnement extérieur a-t-il joué un rôle ?
AB : Depuis trois ans il y a de plus en plus de monde et de médias qui nous suivent. Il faut essayer de satisfaire un peu tout le monde. C’est compliqué. On ne peut pas faire plaisir à tous mais on essaye. De toutes façons, ce n’est pas cela qui nous a fait perdre les championnats d’Europe. Ce sont les équipes adverses qui se sont renforcées. Elles ont bien étudiées notre jeu qui n’a pas beaucoup évolué depuis un an et nous rattrapent. C’est à nous de travailler et de faire progresser notre jeu pour redevenir les meilleurs.

Qu’est-ce que cette aventure vous a apportée ?
AB : De la sérénité. Je sais le rôle que j’ai à tenir. Je sais ce qu’il faut faire sur un terrain : ne pas s’éparpiller, être concentré sur son jeu et surtout rester simple.


Retour vers Actualités

Tout le monde n'est pas né avec le numérique ! Les ateliers de la médiathèque permettent d'apprendre les bases.

Le numérique apprivoisé

Depuis la rentrée, la médiathèque Boris Vian propose des ateliers numériques pour apprendre à se ser...

Visuel Che

Tremblay commémore les 50 ans de la mort de Che Guevara

Expo, spectacle et film font revivre cette véritable icône des mouvements révolutionnaires

Capture déclaration Irma

Ouragan Irma

Tremblay solidaire avec les Antilles françaises.

Perspective de la nouvelle gare du parc des expositions sur la ligne 17, conçue comme un lieu de vie et de services (esquisse du projet). @ Visuels : Société du Grand Paris - Dietmar Feichtinger Architectes

La ligne 17 sur les rails

Partie intégrante du Grand Paris Express, le tronçon nord du futur métro automatique passera par le ...

Des adultes handicapés du foyer les bruyères montent à cheval une fois par semaine au parc d'équitation du Château bleu.

Un parc bien en selle

Au Vieux-Pays, le parc d’équitation intercommunal du Château bleu est un équipement qu’on ne trouve ...

L'équipe fanion du TFHB pour la saison 2017/2018

Le TFHB veut redorer son blason !

De retour en Starligue après une année de purgatoire en Proligue, le TFHB s’est préparé assidûment p...

http://www.tremblay-en-france.fr/fr/actualite/article/il-faut-accepter-de-pe.html?no_cache=1&cHash=26d76f0eb583b6d8b378e00904a32b58