Accueil / Actualité

envoyerimprimer
mis en ligne le 01 février 2017

« Conseiller, informer et verbaliser si nécessaire »

Depuis mi-janvier 2017, une brigade de l’environnement traque les incivilités. Objectif : garder une ville propre et accueillante.

Les agents et leur véhicule dédié.

Les agents et leur véhicule dédié. © DR - Mairie de Tremblay-en-France

Vous les avez peut-être vus sillonner les rues de la ville avec leur véhicule blanc électrique et leurs gilets jaune fluo estampillés « Brigade protection environnement ». Nouvellement créée, cette brigade de l’environnement est composée de huit Agents de surveillance de la voie publique (ASVP) assermentés.

Leur mission : informer la population sur les règles à respecter pour que Tremblay reste propre et accueillante. « Les incivilités sur les espaces publics sont nombreuses : déjections canines sur les trottoirs, dépôts et affichages sauvages, jets de mégots par terre… Elles finissent, malgré les efforts entrepris au quotidien par la municipalité, par nuire au cadre de vie et à l’environnement.

C’est pourquoi, la ville a décidé de se doter d’une brigade de l’environnement, explique Thierry Leroux, responsable de la police municipale. Le travail de la brigade sera de conseiller, d’informer et de verbaliser si nécessaire. Car si son rôle est essentiellement axé sur le dialogue et la sensibilisation, l’assermentation des agents leur donne aussi le pouvoir de sanctionner les contrevenants récidivistes ou récalcitrants. »

Adopter les gestes de bonne conduite

Désormais, le non ramassage des déchets canins, ainsi que les dépôts sauvages ou d’encombrants, sont en effet sanctionnés financièrement par un arrêté municipal datant de septembre dernier. À titre d’exemple, les déjections de nos amis à quatre pattes font l’objet d’une amende de 68 euros.

La brigade est opérationnelle du lundi au vendredi, de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h dans les cinq quartiers de ville. Elle collabore avec d’autres services municipaux tels que la voirie, les espaces verts ou encore le service hygiène.

« Nous faisons des patrouilles régulières. Si les agents ont gardé la partie stationnement, ils s’attellent aujourd’hui avec les services concernés aux problématiques liées aux encombrants, aux dépôts sauvages ou encore aux déchets verts », poursuit Thierry Leroux.

En amont, dans le cadre de la campagne « Tremblay respect », pour sensibiliser la population et lutter contre l’incivisme, un guide recensant les règles simples à respecter a été distribué dans toutes les boîtes aux lettres en novembre dernier. Ce guide rappelle notamment, les moyens mis à disposition par la ville en matière de récupération des déchets, les bonnes attitudes à observer en ce qui concerne les animaux domestiques, les végétaux, les trottoirs et les encombrants.

Auteur : Pierre Grivot

Retour vers Actualités

Tout le monde n'est pas né avec le numérique ! Les ateliers de la médiathèque permettent d'apprendre les bases.

Le numérique apprivoisé

Depuis la rentrée, la médiathèque Boris Vian propose des ateliers numériques pour apprendre à se ser...

Visuel Che

Tremblay commémore les 50 ans de la mort de Che Guevara

Expo, spectacle et film font revivre cette véritable icône des mouvements révolutionnaires

Capture déclaration Irma

Ouragan Irma

Tremblay solidaire avec les Antilles françaises.

Perspective de la nouvelle gare du parc des expositions sur la ligne 17, conçue comme un lieu de vie et de services (esquisse du projet). @ Visuels : Société du Grand Paris - Dietmar Feichtinger Architectes

La ligne 17 sur les rails

Partie intégrante du Grand Paris Express, le tronçon nord du futur métro automatique passera par le ...

Des adultes handicapés du foyer les bruyères montent à cheval une fois par semaine au parc d'équitation du Château bleu.

Un parc bien en selle

Au Vieux-Pays, le parc d’équitation intercommunal du Château bleu est un équipement qu’on ne trouve ...

L'équipe fanion du TFHB pour la saison 2017/2018

Le TFHB veut redorer son blason !

De retour en Starligue après une année de purgatoire en Proligue, le TFHB s’est préparé assidûment p...