Accueil / Actualité

envoyerimprimer
mis en ligne le 01 février 2017

« Conseiller, informer et verbaliser si nécessaire »

Depuis mi-janvier 2017, une brigade de l’environnement traque les incivilités. Objectif : garder une ville propre et accueillante.

Les agents et leur véhicule dédié.

Les agents et leur véhicule dédié. © DR - Mairie de Tremblay-en-France

Vous les avez peut-être vus sillonner les rues de la ville avec leur véhicule blanc électrique et leurs gilets jaune fluo estampillés « Brigade protection environnement ». Nouvellement créée, cette brigade de l’environnement est composée de huit Agents de surveillance de la voie publique (ASVP) assermentés.

Leur mission : informer la population sur les règles à respecter pour que Tremblay reste propre et accueillante. « Les incivilités sur les espaces publics sont nombreuses : déjections canines sur les trottoirs, dépôts et affichages sauvages, jets de mégots par terre… Elles finissent, malgré les efforts entrepris au quotidien par la municipalité, par nuire au cadre de vie et à l’environnement.

C’est pourquoi, la ville a décidé de se doter d’une brigade de l’environnement, explique Thierry Leroux, responsable de la police municipale. Le travail de la brigade sera de conseiller, d’informer et de verbaliser si nécessaire. Car si son rôle est essentiellement axé sur le dialogue et la sensibilisation, l’assermentation des agents leur donne aussi le pouvoir de sanctionner les contrevenants récidivistes ou récalcitrants. »

Adopter les gestes de bonne conduite

Désormais, le non ramassage des déchets canins, ainsi que les dépôts sauvages ou d’encombrants, sont en effet sanctionnés financièrement par un arrêté municipal datant de septembre dernier. À titre d’exemple, les déjections de nos amis à quatre pattes font l’objet d’une amende de 68 euros.

La brigade est opérationnelle du lundi au vendredi, de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 13h dans les cinq quartiers de ville. Elle collabore avec d’autres services municipaux tels que la voirie, les espaces verts ou encore le service hygiène.

« Nous faisons des patrouilles régulières. Si les agents ont gardé la partie stationnement, ils s’attellent aujourd’hui avec les services concernés aux problématiques liées aux encombrants, aux dépôts sauvages ou encore aux déchets verts », poursuit Thierry Leroux.

En amont, dans le cadre de la campagne « Tremblay respect », pour sensibiliser la population et lutter contre l’incivisme, un guide recensant les règles simples à respecter a été distribué dans toutes les boîtes aux lettres en novembre dernier. Ce guide rappelle notamment, les moyens mis à disposition par la ville en matière de récupération des déchets, les bonnes attitudes à observer en ce qui concerne les animaux domestiques, les végétaux, les trottoirs et les encombrants.

Auteur : Pierre Grivot

Retour vers Actualités

Classes de découverte au Fontenil

Nouvelles des classes de Messieurs Pernin, école Marie Curie et Monsieur Labessière, école Victor Hu...

Atelier dans le cadre du bois est à nous

L’atelier est en marche !

Dimanche 19 mars, l’atelier Volga profitait de la fête annuelle du bois est à nous, au parc urbain, ...

Classes de découverte au Fontenil

Nouvelles des classes de Madame Duvivier, école Langevin/Rosenber et Monsieur Zurcher, école Politze...

Les 5 et 10 km de Tremblay

Dimanche 26 mars 2017, tous les fondus de course à pied pourront s'adonner aux traditionnels 800 m, ...

Visuel bois

Au bois, pour fêter le printemps

Le 19 mars, les Tremblaysiens sont invités au parc urbain pour une nouvelle édition du « Bois est à ...

Parvis du Colisée @ Eiffage

Le Colisée se dévoile

Lors du dernier Conseil municipal, la future Arena a été présentée aux élus et aux responsables du m...